Philosophie – n’en déplaise à personne, il semble aujourd’hui admis que la rupture amoureuse (affective) ou le chagrin d’amour affecte plus les femmes que les hommes. En effet, de nombreuses études démontrent que la génétique et la biologie contribuent largement à expliquer le cerveau des émotions et les hormones sexuelles féminines qui auraient leur part […]

Lire la suite


Connectez vous à votre compte CRÉER UN NOUVEAU COMPTE

Consulter les conditions générales d'utilisation. Vos données sont confidentielles et privées, nous ne louerons ou vendrons jamais vos informations.

 
×
Créer un compte Vous avez déjà un compte ?

 
×
Vous avez oublié vos infos ?
×

Monter

Aller à la barre d’outils